La combinaison: le vêtement sorti des flammes de l'enfer.

AMOUREUX DE LA COMBINAISON, POURQUOI DIEU NOUS A AINSI PUNIS ?

Parce que ce doit être grave ce que nos ancêtres ont commis, pour que le meilleur vêtement au monde soit si cruel quand une envie pressante se fait sentir…

Car oui, je le maintiens, c’est le meilleur vêtement au monde:

Cette simplicité matinale quand je n’ai qu’un seul vêtement à prendre dans mon dressing. Et que d’heures économisées quand je n’ai plus besoin d’une étude de marché et d’un benchmark complet d’instagram pour accorder mon bas et mon haut…

Et le style ! C’est tout mon corps qui grandit, qui s’élance de mes sneakers jusqu’au plafond de la station de métro, et abracadabri, abracadabra, mes jambes mesurent d’un coup 20cm de plus…

C’est aussi l’indispensable de ma garde robe: ma combinaison des baskets et cette grosse veste en laine, et je suis la plus cocooning des Parisiennes décontractée. Ma combinaison, des talons, mes boucles et les cheveux tirés en arrières, et je suis prête à brancher Gaspard Ulliel de passage au Ritz. Ma combinaison un chapeau et des bottes, et c’est parti pour un we “copines-campagne” très instagrammable…

Et pourtant…

Telle Eve qui croqua dans la pomme, il a du se passer quelque chose pour que Dieu lui même décide de nous punir ainsi… Et sa cruauté ne fût pas de supprimer ce vêtement de nos dressing, oh non cela n’aurait pas été assez douloureux pour tourmenter nos âmes de pêcheurs. Il a trouvé mieux : garder les combinaisons désirables aux yeux du monde, mais les rendre impropres à la consommation, toxiques, mortelles, dangereuses...vicieuses mêmes ! (Il a fait pareil avec l’alcool, la cigarette, la drogue et la sodomie je vous signale).

Puis de deux choses l’une : soit il a déplacé l’anus et la vessie pour qu’ils se retrouvent pile à l’endroit le plus inaccessible de notre vêtement préféré, soit il a interdit par décret suprême que la combinaison soit un jour dotée d’un système d’ouverture nous interdisant ainsi l'accès à ces incontournables orifices. Et les gens, terrifiés par la peur de l’apocalypse promise par le tout-puissant en cas de désobéissance, n’ont jamais osé transgresser la loi divine:

“la combinaison tu n'ouvriras pas, pour la porter, tu souffriras”. Dieu

Jusqu’à ce jour historique.

Ce jour où pris de courage l’équipe de la start-up Calchemise, après avoir révolutionné le monde de la mode masculine en réunissant le caleçon et la chemise, décide de déroger à la règle et d'éventrer le vêtement sacré.

Et c’est l’équivalent d’un tremblement de terre à l’échelle planétaire qui s’annonce car seuls 350 exemplaires de cette combinaison ont été produits pour cette première édition historique.

C'est beau le progrès.

Alors tenez-vous prêt, à partir du 29 mai sur latotale.love


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés